«

»

fév 13

Y sont où les digital Natives? (ou comment mettre plein de trucs DTC)

Bon on va commencer comme d’hab par une petite vidéo

Alors vous n’avez rien compris parce que c’est de l’allemand et bien que tout ce qui vient de ce magnifique pays est censé être en cette période électorale le Saint Graal et ben personne ne comprend rien? Normal, cette scène on pourrait la revoir partout.

Aujourd’hui il est de bon ton de parler de digital natives, de se fader d’un billet plus ou moins bien senti sur cette génération élevée au numérique, enfin élevée, faudrait encore que ce numérique nourrisse quoi quoi que ce soit du corps ou de l’esprit. bref, c’est de bon ton et quand c’est de bon ton et ben on retweete. Bon d’accord, on a tous retweeté de la merde parce que ça venait de un tel ou de un tel. Ben oui parce que ce concept, si tant est qu’il en fut un, est la débilité du siècle.

Imaginez un peu si on appliquait ce concept à toutes les grandes ruptures. Y-avait-il à Rome des aqueducs natives, une génération qui disposait d’eau grâce aux aqueducs. Y-avait-il à Sumer des écritures natives? Bon faut arrêter d’être débile et de sortir des concepts à tout bout de champs.

Certes une génération est née dans une période où un bouleversement a eu lieu. Certes, ce bouleversement, va tout changer. mais voilà cette génération s’est-elle appropriée la chose.

Que nenni! Comme pour l’écriture, le monde numérique est resté opaque à cete génération. Qu’en savent-ils de tout ça? Que maîtrisent-ils de tout ça? Queud (enfin moi je l’écris comme ça). Et pourquoi Queud? Ben pour un tas de raison. On entend par Digital Natives, une génération pour laquelle la culture numérique serait spontanée, naturelle presque innée. Or, qu’est-ce qui est vraiment spontané? Ben regardons un peu les usages parce qu’il y a bien un tas de choses spontanées. Cette génération a internet comme réflexe. On veut un film, on le cherche et on le trouve (bon comme on sait pas chercher, on se retrouve avec un film de boule intitulé Avatar mais c’est pas grave on recommence). on maitrise Facebook, on maitrise les chats (pas ceux que l’on peut manger, ceux où on peut parler) et on recherche ses infos sur wikipédia. Voilà en résumé mais on va encore dire que je caricature.

Y sont où les Digital Natives. He ben y sont DTC toi le sociologue ou toi le consultant à deux balles parce que le numérique c’est une culture et qu’une culture ça s’acquière, ça se transmet et ça se travaille? Y sont DTC parce tout simplement y’en a pas.

Qu’est-ce j’entends par digital natives moi qui ne vais pas dans le sens de ces grands penseurs du web qui nous bourre le mou tous les deux jours! Ben quelqu’un qui est né avec une culture numérique qui la cultive et qui la maîtrise. Et maitriser ben ça demande un minimum de boulot.

Aujourd’hui, les outils permettent intuitivement de faire un certain nombre de choses. Donnez une tablette à n’importe quel gosse, il comprendra sans problème comment ça marche. Donnez un Ipad à une grand mère et c’est pareil. Comme quoi on pourrait dire que la grand mère est digital natives! mais non, la grand mère elle est au mieux eau courante natives! Arrêtons les conneries 30 secondes ça fera de mal à personne. Pourquoi c’est si intuitif pour les nains. Mais tout simplement parce que c’est intuitif pour tout le monde. Aujourd’hui pas besoin de comprendre le système c’est le système qui te comprend.

Et c’est là l’absurdité du concept de Digital Natives. car ce concept suppose une compréhension innée alors qu’il n’y a plus aucune compréhension. Il supposerait une éducation alors qu’il n’y en a aucune prévue par le système. Avant (enfin de mon temps donc ça remonte pas à des lustres), il fallait comprendre la machine pour la maîtriser. une fois compris, on enclenchait un système de pensée. Pour faire ça il faut faire ça. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Aujourd’hui si tu commets une erreur, au mieux, on te propose de faire autrement,au pire, on te dit ça marche pas point (et ton appli que t’as payée tu l’as met aussi DTC). Avant, et pour ceux qui développent encore, si tu commettais une erreur, il fallait la corriger, tu apprenais, et tu ne faisais plus d’erreur. Avant tu apprenais, c’est pas formidable ça! Apprendre

Ne parlons même pas des usages.  Alors, je ne suis pas parano, mais quand même le concept de Digital Natives, il aurait pas été inventé pour dire « hé arrêtons de dépenser de l’argent pour leur faire apprendre le numérique, ils savent déjà ». Ben oui je le pense clairement, Digital Natives c’est de la Connerie.

Certes vous trouverez des jeunes qui ont tout compris (forcément le hacker de 14 ans dans beaucoup de tête) mais penser un monde numérique ça demande plus que d’être né avec des outils.

Moi je suis né à une époque où tout le monde a commencé à avoir une télé, ben je suis pas un télé natives, et pour ne pas regarder n’importe quoi et ben j’ai reçu une éducation télévisuelle, j’ai testé plein de trucs (oh Tabatha Cach que tu étais belle) avant de savoir ce qui était vraiment intéressant.

Conceptualiser c’est bien, conceptualiser n’importe quoi c’est faire le shadock. Alors pompez, on ne m’enlèvera pas de l’idée que les Digital Natives, le seront seulement quand ils auront été éduqués. Et ben d’après certains c’est pas gagné, et quelqu’un qui parle mieux que moi le dit c’est Michel Guillou. (il parle mieux que moi et il a l’air moins con c’est peut être plus crédible pour vous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × neuf =

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>