«

»

Mar 06

Merci, de vous sortir les doigts du cul!

Bon, comme d’habitude, on va contextualiser un peu tout ça de façon à ne pas rendre totalement abscons le titre du billet.

Voilà, vous comprenez tout de suite mieux de quoi je parle? Faites un tout petit effort au moins. Toujours pas. Bon, va falloir que je détaille.

Il y a peu, j’ai pété mon ipad mini. Enfin j’ai pété c’est relatif, ma connasse de chat au caractère lunaire, a pété mon ipad en le faisant tomber d’un endroit où je n’aurais pas dû le mettre. Bref, ça tombe ça casse, tu rallumes et ça te fait un écran intermittent. Bref, tu peux plus t’en servir. Finalement, je ne m’affole pas trop parce qu’en vrai, je ne m’en sers pas vraiment de l’iPad, enfin pas personnellement.

C’est pas ma came comme on dit, c’est un peu un système de mémère qui voudrait ne rien avoir à comprendre pour que ça marche. mais voilà plein de gens s’en servent. Et moi il y a un truc que j’aime pas c’est que les gens ne puissent pas utiliser un système comme ils le veulent. C’est pour cela que j’ai acquis à sa sortie l’ipad mini, pour connaître le bousin et surtout pouvoir conseiller n’importe qui sur n’importe quoi. Je ne conçois pas que l’on puisse ignorer un système juste par habitude, et c’est à peu près pour ça que je suis équipé de tous les systèmes possibles. Mon vrai kif c’est de tout maitriser y compris ce que je n’aime pas, parce que dans le monde éducatif, on ne doit aimer que ce qui a une utilité, pas un système pour ce qu’il est mais pour ce qu’il apporte à une personne ou un groupe de personnes précis. Bref, ce n’est pas la machine qui compte mais ce que l’on peut en faire, et pour cela, je me trouve en opposition avec un peu tout le monde éducatif.

Seule une bonne maîtrise et connaissance technique apporte une plus value pédagogique. J’entends tous les pédagogues hurler, he bien hurlez mais essayez de comprendre un poil.  En réalité, je dis la même chose que François Lamoureux ici, qui dit que les apps on s’en fout. Bon là t’es en train de te dire que je n’ai rien compris et que je dis l’inverse. Ben non. Pour moi, le prof, ne devrait pas à avoir à se préoccuper de technique et ne devrait pas avoir à se pourrir la vie à chercher à l’utiliser. Le prof il a une idée et il cherche le meilleur moyen de l’appliquer. Or, le gros défaut dans l’educ nat, c’est qu’on t’offre soit une vision totalement matérielle, technique, soit une formation totalement virtuelle, déconnectée du monde. Après avoir bossé pour un rectorat dans l’accompagnement techno pédagogique, je me suis longtemps interrogé sur l’inutilité, le ridicule, l’inadéquation totale des formations à la réalité.

En gros, dans l’educ nat, on va te proposer une formation à didapages parce que ça permet de faire plein de trucs, ou alors on va te proposer une formation à la gestion différenciée des élèves sans te parler de techniques. A aucun moment, on ne te parlera de ce que tu envisages de faire. Bon ça fait quelques lignes que je rame là, donc je vais aller à l’essentiel, ce sera moins chiant. Pourquoi, quand tu souhaites faire un truc particulier en classe, jamais personne ne viendra te dire, alors: « je te conseille, ça et ça ou ça. C’est quoi ton délire précis? Tu voudrais plutôt orienter comme ci ou comme ça? Bon alors je te conseille plutôt ça. Tu sais pas comment ça marche, c’est pas grave on va s’occuper de ça. Réfléchis à ton truc, on en reparle, et après, on reparlera du technique (ou pas, parce que finalement, ce genre de choses se passerait totalement de technique pour les cas où finalement on pourrait s’en passer). » Bref, les apps on s’en fout comme le dit excellemment François Lamoureux, mais en réalité cela signifie, on va te trouver ce qui te sera utile à toi spécifiquement pour ton truc et pas de montrer un truc dont tu n’auras aucune utilité.

Bref, j’ai monté des blogs pour indexer des logiciels pour tous les systèmes, puis des blogs pour indexer des apps pour toutes les tablettes, puis un blog pour faire des tutoriels. Bref, je pense que la technique est primordiale, non pas pour l’enseignant mais pour son projet et je pense que l’on devrait pouvoir orienter personnellement telle ou telle personne, vers tel ou tel matos, logiciel, application, qui lui apportera la plus value qu’elle attend, le reste on s’en bat un peu.

Mais voilà ça ne fonctionne pas comme cela. Bon maintenant que j’ai perdu les moins persévérants au travers de ce billet rébarbatifs et plein de lapalissades habituelles du style, c’est la pédagogie qui prime, venons en au coeur du sujet. (on remarquera en général que cet argument sert pour justifier un équipement inadéquat le plus souvent en particulier dans les milieux académiques ou politiques).

Le iPad. Donc je l’ai pété. Je ne suis pas totalement en mesure de raconter les événements, en ayant zappé une partie. Je me réveille le lendemain du pétage d’iPad, et vois sur Twitter une collègue appelant à faire un don sur un de mes blogs pour que je puisse en racheter un. Je souris, je vois quelques personnes relayer. Je me dis, c’est sympa, il y a des gens qui aiment ce que je fais. Je souris.

Puis je fais mon ménage, je me lave (faut bien parfois), je fais la bouffe, je joues à FIFA avec le nain (c’est pas ma came non plus), j’essaie un peu de bosser. L’après-midi avance. je relève mes mails et là, stupeur. En quelques heures, une grosse partie de l’ipad est déjà remboursée. Je vais faire un foot avec le nain (encore moins ma came), je rentre, et  non seulement l’ipad est remboursé mais bien au delà.

j’avoues qu’il s’en est suivi une étrange réaction. Un poil de honte ( cherchez pas), un poil de fierté (ça m’arrive davantage), un poil de WTF.

Là le lecteur un peu con se dit quel est le rapport entre le laïus bien chiant sur l’aspect technique et pédagogique d’avant et l’histoire des dons pour l’ipad. Il y en a en fait plein.

Le premier est que je me dis que ma démarche n’est peut être pas si débile de présenter logiciels, apps, services web à des gens qui en ont besoin ou non mais qui peuvent puiser en fonction de leurs attentes et s’il y a vraiment attente, proposer des tutos pour faire, c’est peut être pas trop con. le second est que finalement tous ces gens qui ont participé à ce financement, ont un profil commun. Pourquoi s’intéresser à mon ipad, sans avoir forcément des vues sexuelles à mon égard (malgré mon grand sex appeal), ni des vues culinaires en rapport avec mes légendaires côte de boeuf. Beaucoup sont pour moi de  parfaits inconnus.

mais voilà tous ont un point commun. Tous se sortent les doigts du cul quotidiennement pour faire quelques chose qui correspond à ce qu’ils veulent faire. Tous trouvent cela essentiellement par le biais des réseaux sociaux ou des milliers de profs partagent, échangent, s’engueulent, disent des conneries, se remontent le moral. Tous participent à l’effort commun de faire bouger les choses, maladroitement, adroitement, avec de la prétention, avec de l’humilité, avec du charisme, de la timidité, peu importe, tous participent.

Alors Merci: Véronique, Brigitte, Françoise, Frédéric, Karine, Michel, Marie, Yann, Anne, Xavier, Céline, Remi, Christophe, Marie-Astrid,Monique, Lenaig, Stéphanie, Christian, Aurélie, I, Claire, Soledad, Philippe, Cédric, Céline, Jean-Marc, Emilie, Marie-France, nathalie, Armelle, Eric, Marie, Jean-Michel, Fred.

merci à ces connus et inconnus qui ont fait un geste sans message, sans attente alors que je n’ai couché avec aucun d’entre eux. Merci, non pas pour l’ipad amélioré que j’ai acquis grâce à vos dons, mais merci A VOUS pour vous sortir tous les jours les doigts du cul, pour essayer, vous planter, réussir, réessayer, demander de l’aide, réessayer, sans jamais abandonner. C’est comme cela que les choses changent.

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. marotine

    Hello Ticeman, merci pour ce billet que j’ai lu jusqu’au bout (si, si!) et merci d’être ce que tu es et de l’aide que tu distribues au quotidien sans compter pour les béotiens que nous sommes!
    Amicalement,
    Claire

  2. sacrécharlemagne

    Et toi donc tu te sors les doigts du cul en fermant ton compte twitter juste pour faire comme moi ? Sauf que moi j’ai rouvert et que contrairement à toi, je m’agite pour rien et ne sers strictement à rien. Si tous ces gens ses sortent les doigts du cul c’est aussi grâce à toi et je pense qu’ils t’ont montrés à quel point tu comptais. Dans cette liste, je vois notamment des gens qui ne roulent pas sur l’or et pourtant…
    Fais une belle grosse pause…. Prend tout le recul nécessaire. Mais reviens…
    Et sinon, je te rappelle que tu me dois une bière pour me dire un truc sur un billet que tu aurais lu.
    La bise

    1. ticeman

      Je continues ce que je fais sur mes blogs. Je m’économise les discussions stériles et les invectives entre personnes ayant perdu tout sens de la mesure sur Twitter, d’agressions de personnes n’ayant rien à voir dans ces débats, de classifications politiques plus que douteuses entre personnes pourtant au demeurant du même bord. C’est devenu un grand n’importe quoi

    2. ticeman

      Mais sinon pour la bière, faudra trouver le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>