J’ai déjà testé ici de nombreux services de créations de visites virtuelles, tous ont stimulé mon intérêt mais Lapentor apporte son lot de nouvelles fonctionnalités qui lui donnent un intérêt supérieur.

Le service est pensé pour être le plus libre possible en terme d’hébergement. Premier intérêt, il peut héberger vos visites mais il est aussi possible de les exporter pour les stocker sur vos propres serveurs. Second interêt, Il permet d’inclure à peu prêt toutes les informations que l’on peut souhaiter inclure dans une visite virtuelle.

Coté fonctionnement et interface, rien de révolutionnaire, tout fonctionne à peu prêt comme avec les autres services. On envoie ses images à 360 et elles s’affichent dans un menu latérale permettant de naviguer entre elles.

Pour la navigation, l’intuitivité est aussi au rendez-vous. Un clic sur une image dans le menu latéral permet de l’afficher dans la fenêtre de visualisation. Ensuite, il suffit d’ajouter les éléments en les sélectionnant dans le menu de droite.

Les éléments de droite se déplacent par glisser déposer. Vous pouvez redimensionner les marqueurs, les remplacer par des marqueurs personnalisés. La navigation entre les différentes vues se fait de manière classique en indiquant au marqueur la scène qui sert de destination.

Premier gros atout de la solution, et il est assez rare pour être souligné, il est possible de sélectionner la vue d’accueil de la scène de destination. Pour faire simple, si vous arrivez sur une scène depuis plusieurs scènes, le visiteur aura à chaque fois une vue différente à l’accueil, ce qui est très efficace pour conserver le sentiment d’immersion. Pour cela, il suffit de choisir la vue d’accueil dans la miniature de gauche.

Pour le reste, les éléments sont assez classiques avec la possibilité d’insérer du texte, des images, du son ou des vidéos (youtube). Mais là encore, Lapentor apporte des détails qui font toute la différence.

Pour le son par exemple, leur lecture dépend de l’angle de vue pendant la visite. Il est ainsi possible de lire du son pour toute la scène mais aussi simplement lorsque l’on visualise un point précis. Pour cela, il suffit de placer son marqueur de son (qui sera invisible) et de choisir l’angle dans lequel il sera audible. Cela a l’air d’un détail mais ça renforce considérablement l’immersion dans la visite.

Pour les vidéos et les textes, leur utilisation est assez classique. Autre atout de la solution, il est possible d’y inclure de véritables articles contenant textes et médias avec un véritable éditeur visuel très efficace et complet.

Une fois que votre navigation et vos différents éléments sont en place, vous pouvez publier votre visite. Lapentor héberge les visites et permet donc, assez classiquement, de partager vos visites, comme avec les autres services, via une adresse ou encore un code d’intégration. le service fournit même directement un Qr code pour vous simplifier la tâche.

Mais Lapentor propose aussi d’exporter vos visites virtuelles pour pouvoir les installer sur vos propres serveurs. Cela se passe à l’accueil, sur le tableau de bord récapitulant vos visites. Chaque visite propose un menu parmi lequel on trouve un bouton exporter. Le service génère un fichier compressé comprenant l’intégralité de votre visite telle que vous l’avez conçue.

Hormis tous ces points, Lapentor propose de nombreux plugins permettant de personnaliser sa visite.

Lapentor propose une version gratuite permettant de créer 10 visites simultanées. Vos visites peuvent être modifiées à l’infini. Il existe aussi des plans payants. Il est nécessaire de s’inscrire sur la plateforme pour pouvoir créer des visites virtuelles.

Lien: Lapentor