Spacedesk: utiliser n’importe quel ordinateur ou tablette comme écran supplémentaire

Si comme moi, vous travaillez en multi affichage, voilà une solution bien pratique qui permet de disposer de plusieurs écrans partout. Pour cela pas grand chose à faire. Il suffit d’installer les drivers spécifiques Spacedesk sur votre pc windows.

Ensuite, plusieurs solutions vous sont offertes. Sur les machines destinées à servir d’écran, il suffit d’installer l’application dédiée (une pour les pc de bureau windows et une pour Android) ou alors d’utiliser la visionneuse html5. Il suffit alors de se connecter avec le PC

Lire la suite

Openshot: la star du montage vidéo pour tous est open source

Une des questions les plus fréquentes entendues en formation et via les différents blogs est: quel est le successeur de Windows Movie Maker? Il y a quelques mois j’avais qualifié Openshot de logiciel encore incomplet mais en plein développement. Et il fait bien le dire ils n’ont pas chômé puisque le logiciel est passé d’une unique version linux à un véritable logiciel multiplateforme, désormais présent aussi sur mac et sur Windows. Et en quelques mois, de nombreuses versions se sont succédées, ajoutant tous les éléments indispensables, la prise en charge  de la haute définition jusqu’à 4K et une amélioration très nette de l’ergonomie.

Côté interface, on se retrouve avec quelque chose d’assez classique façon windows Movie maker. une fenêtre pour importer ses médias images ou vidéos, une fenêtre de visualisation et une ligne de temps inférieure permettant de gérer les différents éléments.

Lire la suite

Dilay 3d Sculpting: sculptez virtuellement sur Linux et Windows

Un logiciel windows et linux qui intéressera davantage les enseignants en arts plastique ou les amateurs d’imprimante 3D puisqu’il propose de sculpter ce que l’on veut à partir d’une boule de glaise virtuelle. Le principe est très similaire à 123D Sculpt ou encore sculptfab déjà traités ici.

Le principe ne change pas par rapport à ces services et applications. On dispose d’une base de glaise virtuelle sur laquelle il est possible d’appliquer différents outils. Il est possible Lire la suite

Sound Converter: un très pratique convertisseur audio pour Linux

Besoin de convertir rapidement un ou plusieurs fichiers audio à la volée? Sound Converter est fait pour vous. ce n’st pas le plus révolutionnaire des convertisseur mais il est léger et très rapide.

Côté interface, on ne peut pas faire plus sobre. une fenêtre blanche dans laquelle apparaîtront vos fichiers et un menu léger permettant d’ouvrir vos fichiers et de paramétrer le format de sortie.

Côté paramètres, là encore, la simplicité règne. On choisit la façon dont les fichiers seront nommés, l’endroit où ils atterriront et le format de sortie. De ce côté, le logiciel est limité u vous n’aurez le choix qu’entre Ogg Vorbis, mp3, flac, wave ou opus.

Le logiciel est rapide et idéal pour des traitement en lots. Il est bie  entendu gratuit et open source.

Lien: Sound Converter se trouve dans les dépôts officiels pour les distributions debian

Lien: Le projet sur GitHub

Khartis: construisez vos cartes facilement grâce à l’atelier cartographie de Sciences Po en ligne ou hors ligne

L’atelier cartographie de sciences Po déjà bien connu de nombre d’enseignants d’Histoire Géographie propose un SIG simplifié très accessible et multi plateforme. Comme pour la plupart des SIG, il sera question de sélectionner une couche géographique, autrement dit un fond de carte, puis d’y ajouter des données que l’on peut trouver facilement sur différents sites comme l’INSEE ou le PNUD.

Tout commence donc par le choix d’un fond de carte. Pour le moment, ils restent en nombre limité mais d’autres seront probablement ajoutés. par ailleurs, avec les fonds de carte représentant le monde, il vous sera possible de zoomer votre carte pour obtenir des représentations régionales ou continentales en attendant qu’elles soient ajoutées.

Immédiatement, le logiciel vous demande de fournir des données. Il suffit alors d’importer vos données par un simple copier coller. Par ailleurs, quelques modèles de données vous sont proposés pour tester.

Une fois vos données importées, l’ensemble est visible dans la colonne de gauche.Le système vous précise si vos données sont correctes et vous signale les erreurs.

Lorsque le logiciel ne comprend pas, il vous propose d’effectuer des correction et vous affiche la donnée qui pose problème et vous propose les éléments pour le corriger automatiquement.

Une fois vos données importées et corrigées s’il y a lieu. il suffit de sélectionner les informations que vous souhaitez faire apparaître sur votre carte. Selon votre import, vous aurez plus ou moins de choix. Chaque élément sélectionné sera une nouvelle couche sur votre carte.

Une fois une couche sélectionnée,il faudra choisir le type de visualisation. Cela est pour le moment limité à 4 types mais d’autres pourraient être ajoutés. de plus, n’oubliez pas que vous pouvez jouer avec les superpositions de couches, ce qui multiplie les possibilités.

De même, chaque type de visualisation peut être paramétré de façon précise. Il vous sera possible de changer les couleurs, les seuils, les figurés…. Cette partie est très riche et il sera possible de véritablement personnaliser votre carte et d’obtenir des effets visuels intéressants, particulièrement si vous multipliez les couches utilisées.

Une fois votre carte terminée, il suffit de l’exporter. Encore une fois, le logiciel allie simplicité et richesse puisque vous pouvez très bien exporter votre carte d’un simple clic en choisissant simplement le format ou encore affiner votre carte. il sera ainsi possible de modifier les informations, mais aussi le format et la taille d’image, de choisir d’afficher ou non la légende etc….

A la fois simple et relativement complet, le logiciel comme l’interface en ligne sont gratuits et sans publicité. Un logiciel qui ravira les enseignants affolés par des logiciels plus complexes mais qui souhaitent tout de même profiter des atouts des SIG.

Lien: Khartis pour Linux, Mac, Windows et en ligne

Da Vinci Resolve: un excellent logiciel de montage vidéo professionnel et multiplateforme

Le monde de l’édition vidéo est bien limité. Outre des solutions professionnelles telles que Final Cut ou Adobe Première, les utilisateurs ont souvent l’impression qu’il faut se contenter de logiciels bien limités en fonctionnalités. Entre le trop fourni et le trop basique, difficile de trouver ce qui convient.

Da Vinci resolve ravira tous les utilisateurs puisqu’il s’agit d’une solution vraiment professionnelles, accessible à tous et multi plateforme (Windows, Mac et Linux).  Difficile de faire un article sur une solution professionnelle tant les fonctionnalités sont riches. On se contentera donc de préciser que la plupart des fonctionnalités présentes sur Adobe Première ou Final Cut se retrouvent dans Da Vinci Resolve. D’ailleurs dès l’installation, pour les plus habitués aux solutions professionnelles, il est possible de configurer le logiciel pour adopter les raccourcis clavier des logiciels auxquels ont est le plus habitués.

Lire la suite

Opentoonz: créer des dessins animés comme un professionnel

Opentoonz est un fait la version libre du logiciel de dessin professionnel des studios Ghibli (voyage de Chihiro par exemple). Libéré depuis peu, le logiciel est donc désormais utilisable par tous et a été adapté pour tous les systèmes d’exploitation. Attention, il s’agit là d’un logiciel professionnel, donc réservé aux initiés qui en plus ont du talent donc pas moi.

Sous des aspects relativement simples, il s’avère en effet très complexe à en maîtriser toutes les subtilités. On retrouve donc une fenêtre de dessin, une ligne de temps de façon à placer tous ses dessins et générer l’animation.

Lire la suite

gImageReader: un excellent logiciel de reconnaissance de caractère pour Linux et Windows

Marre de scanner des textes de vos manuels, vous préféreriez faire aussi vite avec de vrais textes. Pas de soucis, gImageReader est fait pour vous. En réalité, il ne s’agit pas réellement d’un logiciel mais d’un frontend end, c’est à dire juste une interface graphique pour un logiciel ancien et sans interface graphique, Tesseract OCR et qui surtout a fait ses preuves. GImageReader vous simplifie grandement la tâche puisqu’en deux clics, le texte présent sur n’importe quelle image redevient du texte. Lire la suite