Lino fonctionne un peu comme Padlet. Il permet de déposer sur un tableau de liège virtuel tous types de documents comme on le souhaite et de permettre à tout le monde, si on le souhaite, d’ajouter des éléments. Il est simple d’utilisation et pratique d’utilisation.

A l’accueil, on retrouve tous ses linos déjà créés. il est aussi possible de parcourir les linos publics partagés par d’autres utilisateurs. Enfin, il est possible de créer un nouveau tableau.

lino accueil

Une fois la création d’un nouveau tableau lancée, on se retrouve directement sur l’interface de création. Ici comme avec Padlet, aucun soucis particulier pour ajouter du contenu. Vous disposez d’un micro menu en haut à droite qui vous permet d’ajouter différents éléments. Il sera possible d’ajouter des post-it, c’est à dire de simples notes textuelles que l’on peut paramétrer à l’infini, ou encore des images, des vidéos, des documents. Petite différence avec Padlet, les images et documents sont obligatoirement à ajouter depuis votre ordinateur et il n’est pas possible d’ajouter ces contenus par une adresse.

lino video

Pour l’ajout de vidéos, plusieurs origines sont acceptées. Une fois vos éléments en place ils peuvent être déplacés ou redimensionnés à volonté. Dès que vous tapez une adresse web, elle est reconnu comme telle et active.

Comme pour padlet, le travail collaboratif est possible. Il sera possible de laisser tous les utilisateurs ajouter du contenu ou encore de travailler avec un groupe constitué dans Lino (dans ce cas les utilisateurs devront avoir un compte sur le service). Le travail se partage simplement par un lien ou par un code d’intégration permettant d’insérer votre tableau sur un blog, un site, ou encore un ENT.

lino partage

 

Le service est gratuit et se retrouve aussi sur tablette iPad et Android.

Lien: Lino en ligne

Lien: Lino sur le Playstore

Lien: Lino sur l’Appstore

Laisser un commentaire