Originale car mixte. On hésite entre tableau blanc collaboratif et ardoise à l’ancienne. Toujours est il que la solution est gratuite et sans publicité et permet d’afficher son travail sur les tablettes des élèves avec un partage au sein d’un groupe classe.  l’affichage n’est en réalité pas synchrone puis que l’on partage son écran à un instant T que l’on choisit soi-même.

L’interface est on ne peut plus simple. Un espace blanc qui peut éventuellement être divisé en plusieurs pages. L’avantage pour les plus jeunes est que l’on peut quadriller cet espace ou lui ajouter des lignes. Sur la droite se trouvent les outils d’écriture ainsi que quelques outils tels que rapporteur, règle et compas.

Pour écrire il suffit de sélectionner son outil pour lequel il est possible simplement de modifier la taille, la couleur ou la position. Il est aussi possible de placer une image en fond afin de l’annoter ou de la commenter par exemple.

venons en à l’aspect partage. Pour partager, il faut se trouver dans une classe. L’enseignant peut en créer une mais cette possibilité est ouverte à tous les participants. Une fois qu’une classe est définie, il suffit de se connecter en saisissant le code et un nom pour partager.

Le partage n’est pas réellement en direct puisque vous ne voyez pas les manipulations pendant les manipulations mais une fois que l’utilisateur partage. Pour l’enseignant suite à une question ou un exercice, il est facile de visualiser le travail de tous.

Et il est possible d’ouvrir un travail puis de l’annoter et de le partager à nouveau. Plus que d’un tableau collaboratif, on préférera ardoise collaborative. Comme dit précédemment, la solution est gratuite et sans publicité.

Lien: Pencil case sur Android

Lien: Pencil Case sur iOS

Laisser un commentaire