Cela fait un peu titre à sensation car en réalité cela ne concerne que peu de machines car en effet, afin de faire fonctionner ce service, il faut disposer d’un chromebook ou d’une tablette avec un processeur intel. Donc cela concerne peu de machines mais s’avère très fonctionnel.Côté chromebook, il faudra compter sur une machine permettant la compatibilité avec les applications android (pour l’instant bien peu).

Pour les habitués, en réalité, l’application reprend le système de wine qui permet de faire tourner des applications windows sur Linux. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un émulateur puisque Windows n’est pas émulé, mais cela permet tout de même de faire fonctionner des logiciels windows.

L’application est plutôt bien réalisée et simple d’utilisation. Dès l’accueil, on se retrouve avec une liste d’application testées que l’on peut facilement faire fonctionner.

crossover accueil

L’application propose peu de programmes considérés comme totalement fonctionnels mais vous y retrouverez par exemple Microsoft Office 2007 ou d’autres logiciels. En décochant la case, la liste s’allonge avec d’autres programmes testés pour lesquels il reste parfois quelques soucis, mais qui sont néanmoins totalement fonctionnels.

Pour le test, j’ai choisi d’installer des logiciels non prévus et non présents dans la liste. Car l’atout de cross over est que vous pouvez bien essayer d’installer tout ce que vous voulez. Il vous suffit de télécharger le programme d’installation d’un logiciel et de le sélectionner pour installation.

crossoverchoixprogram

Et ensuite tout se passe comme sur Windows ou presque. Une fois lancée, l’installation se déroule normalement, avec peut être un peu plus de lanceur puisque certains éléments doivent être ajustés comme le stockage par exemple.

crossoverinstallation

Je n’ai rencontré aucun soucis d’installation avec une dizaine de logiciels.

Une fois votre programme installé, il ne reste qu’à  le lancer. Pour cela, vous disposez d’un menu start permettant de choisir vos programmes et de les lancer. ils se retrouvent aussi sur le bureau virtuel de l’application.

crossoverprogram

Le logiciel se lance alors. Pour le moment, il peut y avoir des problèmes notamment avec le mode fenêtré puisque l’application a du mal à gérer le redimensionnement de fenêtre. Toutefois, les programmes sont fonctionnels. J’ai un soucis et c’est le seul avec libre office puisque le clavier du chromebook est reconnu comme qwerty. Pour les autres logiciels, pas de soucis rencontrés.

crossoverenaction

L’application est gratuite mais en bêta. Il faut donc s’inscrire pour devenir beta testeur. l’invitation arrive en général rapidement.

Lien: CrossOver Android

 

Laisser un commentaire