Khartis: construisez vos cartes facilement grâce à l’atelier cartographie de Sciences Po en ligne ou hors ligne

L’atelier cartographie de sciences Po déjà bien connu de nombre d’enseignants d’Histoire Géographie propose un SIG simplifié très accessible et multi plateforme. Comme pour la plupart des SIG, il sera question de sélectionner une couche géographique, autrement dit un fond de carte, puis d’y ajouter des données que l’on peut trouver facilement sur différents sites comme l’INSEE ou le PNUD.

Tout commence donc par le choix d’un fond de carte. Pour le moment, ils restent en nombre limité mais d’autres seront probablement ajoutés. par ailleurs, avec les fonds de carte représentant le monde, il vous sera possible de zoomer votre carte pour obtenir des représentations régionales ou continentales en attendant qu’elles soient ajoutées.

Immédiatement, le logiciel vous demande de fournir des données. Il suffit alors d’importer vos données par un simple copier coller. Par ailleurs, quelques modèles de données vous sont proposés pour tester.

Une fois vos données importées, l’ensemble est visible dans la colonne de gauche.Le système vous précise si vos données sont correctes et vous signale les erreurs.

Lorsque le logiciel ne comprend pas, il vous propose d’effectuer des correction et vous affiche la donnée qui pose problème et vous propose les éléments pour le corriger automatiquement.

Une fois vos données importées et corrigées s’il y a lieu. il suffit de sélectionner les informations que vous souhaitez faire apparaître sur votre carte. Selon votre import, vous aurez plus ou moins de choix. Chaque élément sélectionné sera une nouvelle couche sur votre carte.

Une fois une couche sélectionnée,il faudra choisir le type de visualisation. Cela est pour le moment limité à 4 types mais d’autres pourraient être ajoutés. de plus, n’oubliez pas que vous pouvez jouer avec les superpositions de couches, ce qui multiplie les possibilités.

De même, chaque type de visualisation peut être paramétré de façon précise. Il vous sera possible de changer les couleurs, les seuils, les figurés…. Cette partie est très riche et il sera possible de véritablement personnaliser votre carte et d’obtenir des effets visuels intéressants, particulièrement si vous multipliez les couches utilisées.

Une fois votre carte terminée, il suffit de l’exporter. Encore une fois, le logiciel allie simplicité et richesse puisque vous pouvez très bien exporter votre carte d’un simple clic en choisissant simplement le format ou encore affiner votre carte. il sera ainsi possible de modifier les informations, mais aussi le format et la taille d’image, de choisir d’afficher ou non la légende etc….

A la fois simple et relativement complet, le logiciel comme l’interface en ligne sont gratuits et sans publicité. Un logiciel qui ravira les enseignants affolés par des logiciels plus complexes mais qui souhaitent tout de même profiter des atouts des SIG.

Lien: Khartis pour Linux, Mac, Windows et en ligne

Framacarte/uMap: créez et partagez facilement vos cartes personnalisées

Une solution très pratique qui vous permettra de vous passer de Google Framacarte est un service utilisant uMap d’Openstreet map. Il est donc libre, gratuit et performant.

L’interface est facilement compréhensible et ne décontenancera pas les plus habitués à Maps de Google. une fois la création de carte lancée, nous n’avez plus qu’à choisir la vue puis d’utiliser les différents outils permettant d’ajouter des éléments dans le menu de droite.

Lire la suite

Map Puzzle: télécharger les cartes en provenance de nombreux services

Map Puzzle est un logiciel gratuit, poids plume, qui permet de télécharger des cartes en provenance de plusieurs services, Google, Bing, Argis et bien d’autres. Donc si vous avez besoin de récupérer une carte haute résolution, il suffit de saisir les coordonnées ou éventuellement de rechercher l’adresse avec le moteur de recherche intégré.

Selon la carte que vous souhaitez récupérer, vous pouvez sélectionner la provenance parmi de nombreux services. la liste est longue et il faudra s’habituer aux différents services pour voir si cela correspond à ce que vous attendez.

Si vous avez de nombreux téléchargements à effectuer, il sera possible de sélectionner plusieurs coordonnées et d’ajouter le tout à une liste de téléchargement.

Un logiciel très pratique pour les grands utilisateurs de cartes en tous genres. Le logiciel ne nécessite aucune installation.

Lien: Map Puzzle pour Windows

Magrit: un véritable SIG en ligne et opensource

Une réalisation du CNRS très pratique permettant d’utiliser des jeux de données pour construire des cartes géographiques. Attention, avant d’utiliser Magrit, il faut avoir quelques notions dans le traitement de données et les SIG. Sachez toutefois que de nombreux jeux de données cartographiques au format Shapefile notamment se trouvent librement sur Internet.

L’interface est assez basique et simple à comprendre. Une fenêtre de visualisation permet d’afficher en temps réel les manipulations sur les données. Une barre latérale à gauche sert de menu et permet de paramétrer différents éléments.

La barre de menu vous permettra notamment d’importer vos couches de données et de cartes en bloc ou encore couche par couche comme vous le désirez.

Lire la suite

Mapinseconds: créer des cartes géographiques en un clic

Un service très pratique qui ravira les personnes apeurées par les SIG (système d’Information Géographique) souvent complexes. Le principe reste le même que pour la plupart des SIG, un fond de carte comprenant des références géographiques, qui ne demande qu’à être associé à des données.

Le service propose de nombreuses cartes de la majorité des Etats du monde avec le plus souvent trois ou quatre niveaux de détail. Vous retrouverez ainsi des cartes au niveau communal, cantonal, départemental, régional. Bien entendu des cartes mondiales sont aussi présentes. Il suffit de choisir dans la liste, ce qui est facilité par une saisie semi automatique vous affichant toutes les cartes disponibles par pays.

Lire la suite

scapetoad: un logiciel opensource pour créer des cartes par anamorphose

Scapetoad réjouira certainement les adeptes des SIG puisqu’il permet en deux clics de produire des cartes par anamorphose avec un simple jeu de données shapefile. Et il est opensource, ce qui réjouira encore plus. L’interface est minimaliste puisque le logiciel se contente d’interpréter des données que vous aurez travaillé au préalable.

scapetoad-interface

Il suffit ensuite de choisir votre jeu de données contenant carte et données brutes et c’est parti. Selon les données, certains éléments sont ajustables.

scapetoad-donnees

Il suffit ensuite de lancer le traitement.. Le procédé peut être paramétré pour  améliorer le rendu final. L’image est divisée en fonction d’une grille que vous pouvez modifier en augment ou réduisant le nombre de carrés la composant.

scapetoadparametres-avances

Après un temps de traitement très variable selon la puissance de votre machine (parfois très long selon le nombre d’entités à générer) , le résultat est affiché. Vous pouvez retirer la grille si vous le souhaitez. Le résultat peut être enregistré au format shapefile ou plus simplement en svg. Chaque carte produite est bien entendue accompagnée de sa légende.

scapetoad-final

Lien: Scapetoad pour Linux, Mac et Windows

Mapmaker interactive: créer simplement des cartes géographiques

Une solution déjà ancienne de National geographic qui permet, sans inscription de créer des cartes géographiques simplement, avec des jeux de données fournis ou avec des marqueurs personnalisés.

Le tout est très simple, dès l’accueil, vous tombez sur une carte avec un menu latéral à gauche permettant d’ajouter des formes ou des marqueurs personnalisés, ainsi que du texte.

La carte de base est modifiable et il sera possible de choisir une carte correspondant aux calques que vous souhaitez afficher avec des bases simples, humaines ou naturelles.

mapmaker-dartes-de-base

Tous les éléments ajoutés apparaîtront dans la légende et seront visibles lors de la récupération de la carte. La légende est sommaire et malheureusement uniquement en Anglais.

mapmaker-legende

L’atout de la solution est la présence de calques qui peuvent être superposés et comprenant des données dans divers domaines tels que l’économie, l’alimentation, l’agriculture…. Le catalogue des calques s’étoffe régulièrement et les données sont à jour.

mapmaker-catalogue-layer

Ces calques peuvent être réorganisés selon les informations que vous souhaitez faire apparaître. Plusieurs informations peuvent apparaître simultanément car la transparence des calques est réglable. On regrettera l’impossibilité de remplacer des couleurs par des hachures lorsque certains calques se superposent.

mapmaker-ajouter-layer

Votre carte peut être directement imprimée via le service. L’impression produit un A4. Malheureusement la légende n’est pas générée lors de l’impression.

mapmaker-impression

 

Il n’y a pas de sauvegarde à proprement parler. En guise de sauvegarde, il faudra fournir votre email et vous recevrez un lien public pour le partage et un autre lien vous permettant de continuer l’édition de votre carte. Le service est gratuit et sans publicité.

Lien: Natgeo Mapmaker interactive

Mapsvg: construisez vos cartes interactives directement dans wordpress

WordPress par le biais de multiples extensions est en train de devenir un véritable outil d’édition et de construction. On l’a vu avec H5P, cette extension qui permet de rendre votre wordpress vraiment interactif. Mapsvg confirme cette tendance. A savoir, ici, on ne teste que le version gratuite qui permet déjà quelques éléments. la version payante à 35 euros permet beaucoup plus notamment l’utilisation de javascript qui ajoute une grosse dose d’interactivité.

Le principe est très simple, Map svg permet de construire des cartes interactives sans sortir de WordPress. il faut seulement une carte au format svg et ensuite paramétrer quelques éléments dans votre blogs. le rendu de base  est celui ci. Vous pouvez tester en cliquant sur la Bretagne, la Normandie et les Hauts de France ainsi que la région où se trouve le puy du fou.

[mapsvg id=”3690″ title=”nouvelles regions”]

Pour obtenir cela, il suffit donc de sélectionner une carte au fomat svg ou simplement de l’importer. pour l’import il faut que le dossier de stockage des cartes soit en chmod 777, ce qui est très moyen. mais vous pouvez aussi déposer vos cartes par FTP si vous le souhaitez et ensuite les sélectionner dans le menu déroulant. Cet accueil vous permet aussi de choisir vos anciennes cartes déjà réalisées.

mapsvg import

Ensuite, une fois la carte choisie, on passe au mode édition. Il y a plus user friendly mais c’est relativement simple. pour chaque élément que vous ajoutez, zones ou marqueurs, il suffit de renseigner les paramètres apparaissant au survol. Pour le test j’ai fait simple et saisi simplement du texte mais il est possible pour rendre les choses plus belles de saisir de l’html  pour changer l’apparence. Dans la version gratuite les zones ont toutes la même couleur.

mapsvgzone

Il est possible de modifier les paramètres de chaque zone une à une et certaines peuvent être désactivés si vous souhaitez rendre seulement certains éléments cliquables. Par ce biais, il est possible de contourner quelques limitations de la version gratuite. Une fois votre carte entièrement réalisée, elle reste stockée dans le système. Lorsque vous en avez besoin, il suffit dans la barre d’outil des articles d’insérer une carte avec le bouton correspondant.

mapsvg insert

Cela a pour effet de placer à l’endroit désiré un code. lors de la lecture de l’article il sera remplacé par votre carte comme précédemment dans ce même billet. Un clic pour insérer et ensuite il suffit de chosir votre carte dans la liste apparaissant. il faut bien le dire, cette liste n’est pas claire puisque toutes les cartes apparaissent sur le même ligne mais elles se distinguent au survol.

mapsvg xhoix

Un outil pratique et gratuit qui vous permettra d’apporter un peu d’interactivité avec des fenêtres popup ou des liens directement dans vos cartes. Pour l’exemple ci-dessus, la réalisation a pris moins d’une minute. La version payante apporte beaucoup d’éléments supplémentaires en terme d’activité ou de personnalisation. Toutes vos cartes au format svg peuvent être utilisées à condition bien entendu que les zones soient bien identifiées. A noter que lors de l’enregistrement il arrive que le système bug et ne prenne pas en compte vos modification. J’ai pu constaté que cela n’arrivait pas si vous quittiez la zone d’édition en utilisant le menu principal MapSvg.

Lien: Mapsvg

La version lite se retrouve simplement en cherchant Mapsvg dans les extensions de wordpress

 

 

 

 

Geopedia: un mix parfait entre openstreet map et Wikipedia

L’API de wikipedia combiné avec la richesse de Openstreetmap dans un unique service web qui vous permettra de mener vos recherches de lieux de façon intuitive et rapide.

Pour faire simple, il suffit d’entrer un lieu quelconque. Automatiquement le système vous affiche une carte de la zone souhaitée et tous les articles de Wikipedia en rapport et géolocalisés.

geopedia

Tous les points mentionnant l’objet de votre recherche renvoient à un article de Wikipedia. Il suffit de cliquer sur le lieu souhaité et l’article s’affiche à droite avec les médias correspondant.

Une très bonne initiative.

Lien: Geopedia

Mapchart: réaliser vos cartes géographiques en quelques clics

Un service en ligne gratuit qui permet très simplement de réaliser des cartes géographiques avec une légende propre et sans aucune difficulté technique puisque vous n’aurez qu’à choisir des couleurs. Vous disposez de données simples mais ne souhaitez pas entrer dans les complexités d’un SIG ou encore, vous souhaitez qu’à partir de votre cours ou d’un quelconque travail vos élèves réalisent eux-même une carte, he bien ce service en ligne est idéal car il nécessite aucune inscription et aucune manipulation technique.

Il vous suffit de choisir une aire géographique et le travail peut débuter. Vous avez le choix dans la barre supérieure entre les différents continents ou encore la planète. Certains pays comme la France des régions sont aussi présents. L’interface est rudimentaire, à droite s’affiche la carte, à gauche les outils pour construire la légende.

mapchart interface Lire la suite