Une ressource bien sympa déouverte grâce  un tweet de @mathsguyon et sur laquelle j’ai pu lire quelques inexactitudes. Le service se présente comme un système de vote par webcam, et corrigeons la première grosse erreur, cela fonctionne parfaitement sur mobile avec l’appareil photo aussi.

Un des avantages de la solution se trouve dans l’interface elle-même. Contrairement à des services comme Twitter, pas de classe à créer et rien n’est stocké en ligne, ce qui n’est pas rien à l’heure de la mise en oeuvre du RGPD. Sur l’interface d’accueil, vous pouvez créer les participants ou les importer, créer les questions ou les importer, scanner bien entendu les cartons, visualiser les résultats, exporter vos résultats, classes, participants…. C’est pas super sexy, mais c’est très intuitif.

Commençons parla création des questions. La fenêtre de gauche affiche le contenu de la question. Il est possible de modifier cela directement avec un petit éditeur intégré mais rien d’obligatoire car vous pouvez simplement souhaité fonctionner à l’oral par exemple. On ajoute des questions, du contenu si on le souhaite et on navigue dans le tout avec les flèches.

Il est aussi possible de préparer ses fichiers de questions au préalable et de les charger. Vous pouvez aussi créer directement dans l’interface et récupérer vos questions pour une utilisations extérieur. cet aspect est plutôt bien pensé car tous vos fichiers restent votre propriété et si vous ajouter une question au dernier moment, vous pouvez ainsi améliorer votre fichier d’origine en le téléchargeant.

Pour les participants, le principe est le même. Vous pouvez importer un fichier avec les participants mais il est aussi possible de les créer directement dans l’interface en leur affectant un numéro et un pseudo. Il est possible de récupérer toute création créée dans l’interface du service. De même, il est possible de retirer quelques participants d’une liste importée par exemple. Il suffit de cliquer sur le numéro ou le nom du participant pour le modifier.

Une fois tout en place, il est possible de passer au scan. le service fournit bien entendu les cartons de vote très similaires aux cartons plickers et au fonctionnement identique. il suffit de se positionner sur la question souhaitée et de procédé au scan. Plusieurs possibilités sont offertes. Le service est prévu pour fonctionner avec une webcam et il est donc possible de scanner directement. Pas d’affolement, cela fonctionne parfaitement aussi sur mobile en utilisant le navigateur firefox.

Lors du scan, les numéros des participants se coloreront pour signifier qu’ils ont bien été scannés. Le fonctionnement est très correct mais je n’ai pu le faire qu’avec 6 participants réels. Un test en basse luminosité a confirmé ce bon fonctionnement. Si ce mode de fonctionnement ne vous convient pas car, il faut bien l’avouer, sur un smartphone, l’interface n’est pas top, les développeurs ont prévu une solution très pratique, le scan déporté. Le principe est simple, vous lancezle service sur votre pc et utilisez l’icône de scan avec un appareil mobile. Le service vous affiche alors un QR Code que vous scannez avec votre mobile et cela vous ouvre une interface de scan adaptée au téléphone.

C’est plutôt intelligent même si on préférerait une application dédiée mais ça a le mérite de fonctionner avec tout appareil. Vous pouvez, sur cette interface adaptée, changer directement de question et procéder à l’intégralité du scan.

Les résultats du scan apparaîtront bien entendu sur votre pc pour une récupération ultérieure.

Vous pouvez visualiser l’intégralité des résultats sur le service mais aussi, si vous le souhaitez exporter le tout au format CSV que vous pourrez exploiter avec n’importe quel tableur.

Pour conclure, la solution est plutôt convaincante et a le mérite d’évacuer bien des points problématiques liés à l’utilisation de Plickers. Il faut, certes, prendre l’habitude de conserver ses fichiers de questions et de participants, mais cela s’avère très efficace. Le service est gratuit, sans publicité et même libre. Vous pouvez si vous le souhaitez, récupérer les sources pour une utilisation sur un serveur local par exemple. Il s’agit d’un travail de Sébastien Cogez.

Lien QCMCam