Smash: une très bonne alternative à We transfer

We transfer a marqué son temps avec la possibilité d’échanger simplement des fichiers de toute taille. Smash ne réinvente pas la route et fait la même chose avec quelques options intéressantes. A l’accueil il suffit de cliquer pour ajouter des fichiers.

Vous devrez alors renseigner l’emplacement du fichier, le nom du transfert avec éventuellement une description.

En bas de la fenêtre de paramètres, vous trouvez divers éléments permettant de modifier votre transfert. il est possible d’ajouter un logo personnalisé, de disposer d’une adresse personnalisée, de saisir un code ou non, d’afficher des médias lors du téléchargement par les destinataires.

Les fichiers sont disponibles pendant une semaine sans aucune limite de taille. les fichiers peuvent être prévisualisés par les destinataires pour leur éviter un téléchargement inutile. Le créateur du transfert doit simplement fournir une adresse mail pour recevoir confirmation du transfert. Vous pouvez inviter les gens par mail ou simplement leur fournir l’adresse.

Il est possible de recevoir les fichiers sur mobile mais l’envoi est pour le moment réservé aux utilisateurs de pc ou sur mobile en activant la version ordinateur sur votre navigateur.

Lien: Smash

 

Mapboard: une carte comme tableau collaboratif

mapboard est un petit service en ligne très pratique pour travailler collaborativement sur une carte complète ou une vue satellite. le principe est très simple. A l’accueil, vous vous retrouvez sur une carte. Vous êtes identifié par une couleur et disposez d’outils d’annotations en bas de page.

Avec les différents outils, vous pouvez dessiner des points, des lignes, des formes géométriques o encore du texte. Il est possible de paramétrer la zone affichée lors de l’ouverture de la carte par vos collaborateurs. Vous pouvez nommer votre carte ou encore changer votre couleur si vous le souhaitez.

Venons en au côté collaboratif. Il est très simple à mettre en oeuvre puisqu’il suffit de partager le lien de votre carte pour que tous les utilisateurs puissent s’y connecter. ils seront à leur tour identifiés par une couleur et pourront annoter tout comme vous. Rien de bien compliqué.

Le service est gratuit et sans publicité et ne nécessite aucune inscription.

Lien: MapBoard

Netboard Me: un mur virtuel pour diffuser vos trouvailles

Nertboard me est un mur virtuel façon padlet très pratique et performant, qui dispose aussi de fonctionnalités collaboratives. le principe est très simple. Chaque création est un board sur lequel on peut déposer à peu près tout ce que l’on souhaite avec la possibilité pour chaque board de disposer de plusieurs pages.

Lors de la craétion, il faut renseigner quelques paramètres dont le nom. Il est possible de paramétrer l’adresse du board en fonction de son nom ou avec un autre nom de votre choix. Les couleurs et le style peuvent aussi être modifiés. ces paramètres pourront toutefois être modifiés à posteriori.

Lire la suite

Scratchwork: un tableau blanc collaboratif pour les maths

Pour les autres disciplines aussi mais il a été pensé pour une utilisation du LaTex  et sera donc très adapté aux mathématiques. Il s’agit d’un tableau blanc classique avec une interface simple, classique, une barre d’outils à gauche et une fenêtre blanche pour disposer ses éléments.

De façon classique, il est possible de zoomer sur la page ou de l’élargir. De même, il est possible de disposer de plusieurs pages. Parmi les fonctionnalités spécifiques de Scratchwork, on trouve la reconnaissance automatique du LaTex et tout élément saisi à la souris ou au doigt sera automatiquement reconnu et transformer en caractère d’imprimerie.

Autre fonctionnalité intéressante, il est possible, via votre webcam, de scanner des documents papier pour les intégrer sur votre page. Les formules seront reconnus automatiquement.

Les autres éléments ont assez classiques et il est possible d’utiliser des images, du texte, de dessiner librement ou encore d’utiliser différentes formes.

Scratchwork est une solution collaborative pratique car seul le créateur u tableau a besoin de s’inscrire sur le service. les invités peuvent librement participer à partir du moment où ils disposent du lien.

La solution est gratuite et sans publicité. Le créateur du tableau doit s’inscrire sur le service.

Lien: Scratchwork

 

Drawchat: un tableau blanc collaboratif sans inscription

Drawchat est un tableau blanc collaboratif en ligne pratique, qui permet d’annoter sur une ou plusieurs pages vierges ou sur des images ou encore fichiers pdf. Et tout cela est possible sans aucune inscription ni aucune information personnelle à fournir.

L’interface est très simple. On dispose d’une fenêtre de travail permettant d’écrire ou d’annoter vos documents. Au dessus, se trouve une barre de menu permettant de sélectionner les éléments. En dessous, il est possible d’ajouter de multiples pages.

Il est possible d’écrire, de surligner, d’ajouter des formes automatiques, d’insérer des images ou des fichiers pdf. Il est même possible de récupérer tous les éléments inscrits sur le tableau pour les réutiliser ultérieurement.

Le service permet de communiquer en direct avec les autres participants via votre webcam, le micro ou un chat. Tous ces éléments se trouvent dans la fenêtre de droite.

Pour débuter il suffit d’ouvrir une session. La fenêtre de travail s’ouvre automatiquement. Pour partager votre tableau avec d’autres participants, il suffit de sélectionner le partage dans le menu. une fenêtre vous fournit à l’adresse à communiquer ainsi qu’un QR code pour une utilisation sur mobile.

Le service fonctionne plutôt bien et a une très bonne réactivité. Toutefois, j’ai constaté un soucis d’affichage de la webcam et de l’écoute sur iPad uniquement. J’ai personnellement testé avec 3 appareils en simultané sans rencontrer de problème.

Le service est totalement gratuit et sans publicité.

Lien: Drawchat

Stekpad: un traitement de texte collaboratif très performant

Tout le monde connaît etherpad et ses clones. On reste ici à peu près dans le même domaine avec quelques fonctionnalités supplémentaires dont des fonctionnalités de mise en page très sympathique. La solution est open source et peut être utilisée via une plateforme en ligne ou encore peut être installée sur votre propre serveur. Une fois connectés au service, on tombe sur l’ensemble de ses pads. il suffit donc de lancer un pad ou en créer un nouveau.

L’interface est assez classique mais permet une véritable mise en page, l’insertion de tableaux ou encore d’images, contrairement à de nombreuses solutions du même genre.

Le seul petit défaut en contexte éducatif est la nécessité de s’identifier pour participer, du moins sur la plateforme publique. Mais la possibilité de créer son propre serveur vient contrebalancer ce point La solution est gratuite et sans publicité.

Depuis peu la version de démo a disparu et il est seulement possible de l’installer sur son propre serveur.

Lien: Sources à installer sur un serveur personnel

 

Wakelet: un outil de veille et de diffusion très pratique

Qui n’a jamais souhaité garder en mémoire toutes ses découvertes du net afin de les partager. plusieurs outils permettent cela assez simplement mais beaucoup sont envahissant et corrompent les partages en encapsulant des liens dans leur propre espace. Wakelet se veut un outil plus simple permettant de collecter simplement des liens, via notamment des applications pour Android et iOS ou encore simplement via votre navigateur.

L’atout principal du service est de pouvoir organiser des collections, de simples liens, de notes ou d’images, et de pouvoir ensuite les partager en un clic. Les collections restent de simples liens accompagnés d’un média si vous le souhaitez et renvoient directement au lien d’origine.

Les collections s’organisent très simplement à partir de toutes vos découvertes préalablement collectées et il suffit d’un simple glisser déposer pour les placer dans la collection. De même, la collection peut être ordonnée et un simple glisser déposer permet aussi de réorganiser les éléments.

Il est ensuite possible de partager très simplement une collection entière via un simple lien. Il est aussi possible de faire appel à votre communauté pour créer ou enrichir collaborativement des collections.

Wakelet permet aussi, sans nécessiter aucune connexion de partager une collection rapide via un simple lien. Il suffit d’ajouter un à un tous les liens à partager dans l’ordre souhaité.

L’outil est très pratique et bien moins envahissant que les scoopit et autres services de veille et a l’avantage de disposer d’un mode de partage qui ne nécessite pas d’inscription pour ceux qui souhaitent simplement partager des liens sans conserver de collection précise.

le service est gratuit et sans publicité.

Lien: Wakelet en ligne

Lien: Wakelet pour Android

Lien: Wakelet pour iOS

Multidraw: du dessin collaboratif en ligne et sans inscription

Service dont à priori je ne suis pas spécialement fan mais qui a l’avantage de proposer du véritable travail collaboratif sans même nécessiter une inscription.

Il suffit donc de se rendre sur Multidraw puis un espace ouvert. Ici avec le menu file, il suffit de créer un nouvel espace appelé room. Il suffit de lui donner un nom, de régler quelques paramètres et de lancer le tout. Notez que les espaces peuvent être conservés d’une journée à une semaine et qu’ils peuvent être verrouillés par un mot de passe.

Lire la suite