Makebadges: badges, avatars, bannières et logos en 3 clics

Un petit service pour des productions minimalistes pour vos différents projets. il n’est pas questions ici de produire des graphismes avancés mais uniquement des productions basiques.

Les 4 onglets permettent de sélectionner à leur tour des éléments dans des onglets différents. vous sélectionnez les éléments préexistants, forme, couleurs, visuel, ou encore les différentes parties du corps pour l’avatar.

Une fois votre visuel défini, un clic sur download et c’est tout. A réserver bien entendu aux projets urgents et vraiment très basiques.

Lien: Makebadges

Duotones: appliquer des effets deux tons à vos images

Un articles express, juste parce que j’adore cet effet. Il s’agit d’appliquer un effet duotone à vos images en un clic seulement. le principe est de déposer une image sur la plateforme et de choisir le duo de couleur à appliquer dans la barre de menu de gauche.

On ne peut faire plus simple. il est possible aussi de modifier quelques paramètres d’images comme la luminosité ou le contraste. Une fois votre effet appliqué il suffit de récupérer l’image.

Le service est gratuit et sans publicité.

Lien: Duotones

Cleverbrush: collages photo, infographies et poster à portée de tous

Un autre service sympa équivalent à Zanifesto et Presbee déjà testés ici. Il s’agit donc, soit de réaliser des collages photos simplement, soit de réaliser des posters ou infographies. Le service n’a rien de révolutionnaire mais dispose d’atouts qui raviront certains et notamment une gestion du svg et des courbes de Béziers.

A l’accueil, il faut choisir ce que l’on souhaite faire entre un collage ou une édition plus complexes. Évacuons le collage immédiatement puisque les éléments se retrouveront dans l’édition plus complète. On dispose d’une fenêtre prédécoupée, on choisit un modèle de collage et on déposer ses images dans chaque case. On peut y ajouter du texte éventuellement.

Pour l’édition complète, on retrouve une interface similaire mais avec bien d’autres éléments. On dispose d’une fenêtre blanche pour l’édition, d’une barre d’outils à gauche pour sélectionner les éléments à insérer et d’une barre supérieure pour certains éléments.

Il suffit donc de choisir un outil à gauche et de l’appliquer dans la fenêtre. il est possible d’ajouter des images, du texte, des formes, du dessin à main levée ou encore avec des courbes vectorielles, ce qui accroît les possibilités et la finesse par rapport à la concurrence.

Tous les éléments peuvent être finement arrangés soit avec la barre supérieure comme pour les textes, soit avec la barre latérale de droite. Il est possible pour tous, de leur appliquer une rotation, de régler l’opacité, d’appliquer des ombres….

Lorsque votre travail est terminé, vous pouvez le récupérer au format image ou svg pour une édition ultérieure avec un logiciel plus professionnel. Le projet est sauvegardé dans votre navigateur mais ne sera pas conservé lors d’une redémarrage du PC. Il n’est pas possible d’importer un projet en cours de réalisation, ce qui est dommage est on réservera donc Cleverbrush aux projets rapides.

Le service est gratuit et sans publicité. Il n’offre pas d’images en quantité et sera donc utile pour des projets utilisant vos propres images.

Lien: Cleverbrush

Storyline JS: vos graphiques racontent des histoires

Et encore un excellent service en provenance de Khnighlab, déjà responsable de Timeline JS, Juxtapose JS et Storymap.Le principe est toujours le même. A partir d’une feuille de calcul, les données génèrent automatiquement une production interactive. ici, il s’agit de générer un graphique commenté comme dans l’exemple ci-dessous.

Pour l’exemple, j’ai utilisé les prix du baril de pétrole depuis 1946. Il suffit de créer une feuille de calcul contenant des années, des données, et des commentaires. Attention, il faut veiller à ce qu’il y ait uniquement des années et des données. Le service ne traite pour le moment que deux entrées. Peu importe le nom que vous donnez à vos colonnes.

Lire la suite

Stamp It: initiation à la programmation en créant du pixel art

Stamp It est une petite plateforme en ligne permettant de s’initier à la programmation en dessinant des “tampons”. Le principe est en réalité très semblable à Lightbot puisqu’il faut effectuer une action sur des cases précises. A l’accueil, vous pouvez choisir entre un jeu libre où vous tenterez de dessiner les formes de votre choix (d’ailleurs le site propose quelques exemples) ou de jouer au tutoriel avec des formes prédéterminées.

Le jeu est ensuite assez classique. Vous disposez à gauche d’une fenêtre de visualisation et à droite une fenêtre de programmation. Il suffit de déposer les blocs puis de lancer la visualisation.

Le tutoriel est très progressif et conviendra parfaitement pour les plus jeunes. En 1à niveaux, on parvient à comprendre facilement les bases de la programmation.

Stamp It n’a rien de révolutionnaire mais constitue un bon départ avant de passer à des logiciels plus complets. il est, de plus, une création de professeurs des écoles e a donc été conçu en fonction de leurs besoins.

Le service est bien entendu totalement gratuit et sans publicité.

Lien: Stamp It

Soundsgood: créer et partager des playlists musicales avec des sources multiples

Un ovni sur ce blog car je me préoccupe en général assez peu de partager mes goûts musicaux. Ce type de service m’a été demandé par un groupe d’enseignants d’éducation musicale. Après quelques recherches, il semblait correspondre à leur demande. le principe est de partager une playlist d’éléments provenant de sources multiples, ce qu’il fait parfaitement bien. Voici une playslist créée rapidement à l’occasion du test.

Lors de la connexion au service, on crée une chaîne globale. cette chaîne sera constituée d’une multitude de  playlists personnalisées. Pour la création de chaque playlist, il suffit de saisir son titre, un résumé, une image d’accueil, puis de renseigner les différents morceaux qu’elle contient.

Il n’y a rien d’autre à faire si ce n’est indiqué par quel service elle sera diffusée. Cette étape est obligatoire. Une fois cet élément renseigné, vous pouvez partager votre playlist comme je l’ai fait en début d’article ou par un simple lien.

Le service est gratuit et sans publicité mais nécessite une inscription.

Lien: Soundsgood

 

Kiwix: tout wikipedia sans connexion sur tous vos appareils

Kiwix est un projet déjà ancien visant à utiliser les fichiers .zim, pour faire simple des bases de données locales simplifiées. Le principe est donc de vous apporter sur votre appareil, des ressources web et pas uniquement wikipedia mais aussi tous les services de la galaxie tels que Wikilivres et les autres.

Le principe est simple, il suffit d’installer le logiciel ou l’application et de le lancer. A l’accueil, vous avez une petite explication du projet, mais aucune donnée.

Ensuite il fait télécharger le fichier qui vous permettra d’utiliser le service souhaité hors ligne. Attention, cela peut être très lourd et pour Wikipedia par exemple, il faudra compter près de 30 Go de données. le fichier récupérer, il suffit de l’importer dans Kiwix et vos données sont accessibles.

Vous disposez alors du service complet avec les médias, les liens et tout ce qui est nécessaire. il est possible d’expoter les articles au format pdf ou html. Le grand plus est sa disponibilité sur tous les systèmes et bien que l’on puisse douter de la faisabilité sur tablette, il s’avère surprenant de rapidité (en fait plus rapide sur tablette que sur ordinateur d’ailleurs).

Tout cela est bien entendu gratuit et même recommandé.

Lien: Kiwix pour Linux, Windows, Mac, Android et iOS

Lien: fichiers de données pour Kiwix

Mapboard: une carte comme tableau collaboratif

mapboard est un petit service en ligne très pratique pour travailler collaborativement sur une carte complète ou une vue satellite. le principe est très simple. A l’accueil, vous vous retrouvez sur une carte. Vous êtes identifié par une couleur et disposez d’outils d’annotations en bas de page.

Avec les différents outils, vous pouvez dessiner des points, des lignes, des formes géométriques o encore du texte. Il est possible de paramétrer la zone affichée lors de l’ouverture de la carte par vos collaborateurs. Vous pouvez nommer votre carte ou encore changer votre couleur si vous le souhaitez.

Venons en au côté collaboratif. Il est très simple à mettre en oeuvre puisqu’il suffit de partager le lien de votre carte pour que tous les utilisateurs puissent s’y connecter. ils seront à leur tour identifiés par une couleur et pourront annoter tout comme vous. Rien de bien compliqué.

Le service est gratuit et sans publicité et ne nécessite aucune inscription.

Lien: MapBoard

Storyboarder: un outil puissant pour créer des storyboard professionnels

je sors un peu de mes domaines de prédilection pour un logiciel mêlant artistique et culturel. Storyboarder permet de réaliser des storyboard simples, c’est à dire des successions d’images, mais permet de le faire en respectant des normes précises et surtout en simplifiant par la suite l’utilisation de votre storyboard. Il sera particulièrement utile pour les projets visuels et permettra de visualiser e résultat avant de passer à une véritable production.
Storyboarder permet de créer ses storyboards au fur et à mesure de la conception des scripts mais permet aussi d’utiliser des scripts existants pour ceux utilisant des logiciels professionnels de scénarisation.

Lire la suite