J’ai longtemps hésité à faire ce billet. L’application se présdente comme une application de plus pour faire des vidéos marrantes. mais finalement, les possibilités d’annotation peuvent avoir un intérêt dans la description ou par les possibilités de motion tracking, on y reviendra. Comme je n’avais rien de spécifique à expliquer, j’ai fais une vidéo de n’importe quoi pour explorer les possibilités.

Il s’agit en réalité d’un éditreur proche d’artisto pour appliquer des filtres artistiques sur de courtes vidéos, donc maximum 10 secondes. Mais il est possible de mettre à la suite plusieurs morceaux de 10 secondes. Vous pouvez filmer directement ou importer une vidéo de votre galerie. Si la vidéo est trop grande, il vous sera demandé de sélectionner la portion  à traiter.

philm-crop

Une fois votre vidéo coupée, vous passez directement à l’interface de filtre. Vous pourrez à cette endroit sélectionner les différents éléments à ajouter: des filtres artistiques, de la musique, du texte ou encore des milliers de symboles animés ou non.

Pour ajouter un élément, il suffit de mettre la vidéo en pause et de sélectionner son élément. Il peut ensuite être déplacé par simple glisser déposer. Un des atouts de la solution est, comme vous pouvez le voir sur l’exemple en début d’article, la possibilité d’utiliser le motion tracking. Pour faire simple, l’objet suit l’élément sur lequel vous l’avez déposé.

La solution est gratuite mais vous aurez la marque dans le coin inférieur droit de votre vidéo.

Lien: Philm pour Android

Lien: Philm pour iOS

 

Laisser un commentaire