Hashcut: partager uniquement vos extraits préférés des vidéos youtube

Un service que l’on retrouve ailleurs mais qui est complété ici par la possibilité d’annoter vos vidéos avec du texte ou des images et de grouper vos extraits dans des montages personnels.

Une fois sur la page d’accueil de Hashcut, vous disposez d’un moteur de recherche intégré permettant de retrouver des vidéos youtube. A noter que le service dispose aussi d’une extension chrome permettant de réaliser l’opération directement depuis Youtube en ajoutant les boutons nécessaires.

Une fois votre vidéo sélectionnée, un lecteur s’affiche. En dessous, vous trouverez tous les éléments nécessaires pour réaliser votre découpe.

Il suffit donc de lancer la lecture. Quand arrive le moment voulu, un clic sur Start recording définit le temps de départ de votre extrait. Un autre clic sur Stope recording définit la fin de votre extrait. Rien de plus à faire. Vous pouvez prévisualiser le tout.

Si vous êtes satisfait du résultat, un clic sur Save et votre extrait est enregistré. Il est possible de le retrouver à l’accueil d’Hashcut dans la liste de vos productions.

Il est aussi possible d’ajouter simplement à vos extraits du texte ou des images. Il suffit de cliquer sur texte ou stickers. les paramètres sont limités et les réglages sont assez minimalistes, mais c’est un plus par rapport à d’autres solutions.

Autre atout de la solution, il est possible de créer des mashups, c’est à dire des montages composés de différents extraits préalablement sélectionnés. Pour cela, il suffit de cliquer sous chaque extrait sur le lien add to mashup. une fois tous les extraits sélectionnés, vous retrouvez une interface d’édition permettant de changer leur ordre. Une sauvegarde et votre montage est réalisé.

Le service est gratuit et sans publicité. Vous pouvez partager vos extraits de la même façon que vous le feriez avec Youtube,n c’est à dire par un lien ou avec un code d’intégration permettant de les intégrer sur votre blog ou ENT.

Lien: HashCut

Lien: HashCut (extension pour chrome)

360 Photo to video: transformez vos images panoramiques en vidéos

Visualiser des images panoramiques n’est pas toujours simple sans appareil mobile et sans connexion internet. 360 photo to video permet de remédier à ce soucis en transformant votre photo panoramique en une vidéo affichant l’intégralité de votre panorama.

Le principe est très simple. Il suffit d’envoyer votre photographie panoramique puis régler les paramètres de sortie que vous souhaitez obtenir.

Lire la suite

Route Generator: créer des trajets animés en vidéo sur vos cartes (Linux et Windows)

Route Generator est un logiciel déjà ancien mais qui a le mérite d’être léger et très efficace. Son but est simple, réaliser des trajets animés sur des cartes et il s’avérera donc très efficace pour représenter n’importe quel voyage.

Il suffit donc dès le départ de lui fournir une carte. Route generator permet d’utiliser Google maps mais aussi n’importe quelle image (vous pourrez donc imaginer autre chose qu’un trajet sur une carte si vous le souhaitez).

Lire la suite

Reclipped: annoter des vidéos en ligne et ne partager que les meilleurs moments

Un service très pratique qui  se rapproche de plusieurs autres services testés ici comme Videoant ou clipmine ou plus récemment Timelinely, mais qui a l’avantage d’ajouter une fonctionnalité de partage consistant à decouper les vidéos en clips indépendants.

Le principe est très simple. Vous choisissez une video en ligne sur des services tels Youtube ou vimeo. Une fois votre video en ligne, vous disposez d’une ligne de temps permettant d’ajouter un chapitrage (appelé ici Snippet). Pour chaque passage sélectionné, vous pouvez régler le temps de départ et le temps de fin. Vous pouvez ajouter autant de chapitres que vous le souhaitez. Il est possible que vos chapitres se chevauchent.

Lire la suite

Timelinely: annoter, enrichir et chapitrer des vidéos en ligne

Un service assez proche de plusieurs autres services similaires déjà testés ici, tels Playposit, Videoant et de nombreux autres. le principe est simple et consiste à ajouter des éléments à vos vidéos. Ici, il ne sera pas question de créer des zones interactives sur vos vidéos mais d’ajouter de créer des zones actives sur des temps précis de la vidéo.  Il suffit dès l’accueil de saisir l’adresse d’une vidéo youtube (pour le moment, c’est le seul service supporté). L’interface est on ne plus claire et accessible. une fois l’adresse de votre vidéo sélectionnée, elle apparaît au centre de l’écran. En dessous, la ligne de temps permet d’ajouter les éléments et à droite apparaît le menu permettant d’ajouter les différents éléments.

Lire la suite

Vidiot: un autre éditeur de vidéo open source pour Windows et Linux

Après l’article sur Openshot, il fallait pour rester exhaustif présenter aussi Vidiot, ainsi que d’autres qui suivront. Si Openshot s’avère assez complet pour prétendre succéder à Windows Movie Maker, ce n’est pas le cas de Vidiot, qui bien que disposant de nombreuses fonctionnalité, reste en deçà. Il est toutefois très léger et présente l’avantage de bien fonctionner sur des configurations légères et s’avère bien moins gourmand en ressources qu’Openshot.

L’interface est on ne peut plus minimaliste et sobre. une fenêtre pour les médias, une fenêtre pour les réglages, la fenêtre classique de visualisation. En dessous, la ligne de temps pour le montage proprement dit.

Il faut ensuite créer un projet. Vous choisirez alors les dimensions de votre vidéo ainsi que les paramètres de base comme le nombre d’images par seconde. Ensuite, il faut insérer ses médias et séquences. C’est une spécificité de vidiot qui fonctionne par séquences, ce qui permet en une seule fois de faire plusieurs montage et s’avère très pratique. Donc le montage se fait par séquence et chaque séquence aura sa propre ligne de temps.

Il suffit ensuite de déplacer ses médias dans la ligne de montage de façon classique. Contrairement aux autres logiciels, les effets se font sur chaque média. En cliquant sur un média, vous verrez apparaître un certain nombre de paramètres. C’est dans cette fenêtre que l’on peut régler les transitions, les rotations, les zooms, qui sont des fonctionnalités très simples à mettre en oeuvre ici.

On peut donc arriver à faire rapidement des choses assez réussies. Toutefois, il faut revoir un peu sa philosophie si l’on est habitué à d’autres logiciels car des fonctions de base, de découpe des morceaux notamment, sont plus complexes à mettre en oeuvre.

Une fois votre travail terminer, il suffit de l’exporter. Ici, cela se fait par séquence. Là encore, il faut revoir ses habitudes car il faut d’abord paramétrer l’export dans les paramètres du logiciel avant d’exporter et on ne peut les choisir au moment de l’export lui-même.

Vidiot se démarque par sa légèreté et conviendra très bien pour les montages les plus simmples si vous vous contentez d’assembler vidéos et image et d’ajouter des transitions.

Il est open source et gratuit.

Lien: Vidiot pour Windows et Linux

 

Curlew (courlis): un très bon convertisseur audio et vidéo pour Linux

Un de plus, mais assez bien fait et très simple d’utilisation, qui séduira à la fois les débutants et les utilisateurs les plus avancés. Il permet donc de convertir simplement vos fichiers audio et vidéos dans de nombreux formats.

l’interface demeure assez classique avec une fenêtre centrale ou apparaîtront vos fichiers à convertir. il est possible de lancer des conversions en masse si on le souhaite.

Lire la suite

Animotica: une application de montage vidéo minimaliste mais pratique pour Windows 10

Bon il faut avouer que sur les systèmes Windows, on s’y perd un peu. En réalité, il s’agit bien d’une application présente sur le Windows Store mais qui ne fonctionne que sur les PC. Ce qui est confus puisque de nombreuses tablettes Windows, dont les miennes sont en réalité des pc. Donc ça marchera sur certaines tablettes mais pas toutes.

Animotica se destine principalement pour une utilisation rapide, sur des montages express. Il ne faut pas espérer réaliser un montage pro. Mais elle est diablement efficace, légère et rapide.

Une fois l’édition lancée, l’interface est on ne peut plus simple. une fenêtre supérieure de visualisation et une ligne de temps inférieure faisant apparaître les différents médias, images ou vidéos.

Lire la suite

Spacedesk: utiliser n’importe quel ordinateur ou tablette comme écran supplémentaire

Si comme moi, vous travaillez en multi affichage, voilà une solution bien pratique qui permet de disposer de plusieurs écrans partout. Pour cela pas grand chose à faire. Il suffit d’installer les drivers spécifiques Spacedesk sur votre pc windows.

Ensuite, plusieurs solutions vous sont offertes. Sur les machines destinées à servir d’écran, il suffit d’installer l’application dédiée (une pour les pc de bureau windows et une pour Android) ou alors d’utiliser la visionneuse html5. Il suffit alors de se connecter avec le PC

Lire la suite